Comme chaque hiver, la question des « sans domicile fixe » ou SDF fait controverse. Y a-t-il suffisamment de places d’hébergement ? Les annonces gouvernementales ont-elles été respectées ? Que faire en cas de très grands froids ? La médiatisation de ces questions s’est principalement déroulée – pour les dernières semaines de 2017 et les premières de 2018 – sur fond de crise migratoire, de campements et de bidonvilles.

Face à ces phénomènes, le Président Emmanuel Macron s’était prononcé, au cours de l’été, en faveur d’un objectif ambitieux : ne plus avoir, d’ici la fin de l’année, de femmes et d’hommes à la rue. Si l’objectif qui correspond globalement à l’idée contenue dans l’expression « zéro SDF », n’a certainement pas été atteint, elle n’en reste pas moins parfaitement sensée…