Pollution d’eau à Saint-André

0
145
Illustration

Depuis quelques jours, la commune de Saint-André est concernée par une restriction d’eau, due à une pollution par hydrocarbure (selon l’ARS et la CISE) engendrée depuis le captage des Bras des lianes qui fournit l’eau au réservoir de Dioré. Le réservoir de Dioré ne distribue pas l’eau à tous les quartiers de Saint-André.

L’ARS et la CISE ont émis un communiqué à ce sujet. J’estime que ce communiqué est confus. Il n’est pas suffisamment explicite et précis. Sur ce communiqué il est dit que « le quartier de Ravine Creuse n’est pas concerné ». Le quartier de Ravine-Creuse abrite effectivement le forage de Ravine-Creuse qui dessert entre autres les quartiers de RDM les Bas, de Grand Canal, de Champ-Borne. Ce sont donc peut-être ces quartiers qui ne sont pas concernés également. Cette hypothèse m’a été confirmée par un agent-conseiller de la CISE au téléphone ce jour. Aussi d’autres quartiers de la ville sont desservis par le forage de Terre Rouge (notamment Cambuston qui serait également exempte de pollution).

De toute évidence il y a des incompréhensions et les gens interpellent.

Ainsi, pour lever les doutes et les interrogations, afin de clarifier et apporter toutes les précisions utiles à la bonne compréhension et à la bonne information des administrés et consommateurs, j’interpelle l’intercommunalité (compétente en matière d’eau potable), l’ARS et la CISE, et leur demande d’enlever toute incertitude en corrigeant (en améliorant) leur communication.  Il faut une clarification de la cartographie de la distribution d’eau sur le territoire communal. La population, déjà suffisamment inquiète par la crise sanitaire, gagnerait à être rassurée.

Eric FRUTEAU