Derniers articles

Flambée Actuelle Covid-19 Dans Le Monde

Sur ce site Web, vous trouverez des informations et des conseils de l’OMS concernant la flambée actuelle de la pandémie du coronavirus 2019 (COVID-19) qui a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019.

Cliquer sur l’image ci dessous pour afficher la carte:

Journée mondiale du refus de la misère

A l’origine de cette journée, un homme qui a vécu l’extrême pauvreté

Né d’un père polonais et d’une mère espagnole, le 12 février 1917 , l’enfant Joseph Wresinski grandit dans un foyer très pauvre à Angers, France. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1946, à Soissons. Curé dans des paroisses ouvrières et rurales, pendant dix ans, dans le département de l’Aisne , son évêque lui propose en 1956 de rejoindre un camp de sans-logis, à Noisy-le-Grand ( région parisienne ).

Le 14 juillet 1956 , il rejoint les 252 familles rassemblées dans le camp des sans-logis. Il y éprouve un véritable choc.  » Ce jour-là, je suis entré dans le malheur « , écrira-t-il plus tard . Désormais, il consacrera toute son énergie à faire reconnaître ce peuple en quête de dignité, un peuple avec une pensée et une expérience uniques , indispensables à la société.  » J’ai été hanté par l’idée que jamais ces familles ne sortiraient de la misère aussi longtemps qu’elles ne seraient pas accueillies dans leur ensemble, en tant que peuple, là où débattaient les autres hommes. Je me suis promis que si je restais, je ferais en sorte que ces familles puissent gravir les marches du Vatican, de l’Elysée, de l’ONU… « 

A Noisy-le-Grand , il proposera aux familles de créer un jardin d’enfants et une bibliothèque .  » Ce n’est pas tellement de nourriture, de vêtements qu’avaient besoin tous ces gens, mais de dignité, de ne plus dépendre du bon vouloir des autres. » Une chapelle, un atelier pour les jeunes et les adultes, une laverie, un salon d’esthétique pour les femmes vont être réalisés peu à peu. Avec les familles vivant à Noisy-le-Grand, le père Joseph Wresinski créera une association qui deviendra  » Aide à Toute Détresse  » ( ATD ). Une certitude anime le père Joseph Wresinski :  » La misère est l’oeuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire. « 

Des hommes et des femmes de tous horizons le rejoignent peu à peu . Certains , venant de nombreux pays , choisissent d’engager leur avenir avec les plus pauvres . Ainsi nait le volontariat permanent du Mouvement ATD Quart Monde. Membre du Conseil économique et social de la République française à partir de 1979 , le père Joseph Wresinski rédigera un Rapport aux répercussions sociales et politiques importantes à travers l’Europe et dans le monde . Ce rapport intitulé  » Grande pauvreté et précarité économique et sociale  » est adopté le 11 février 1987 . Pour la première fois, le peuple du Quart Monde s’exprime officiellement par la voix de l’un des siens. Le rapport reconnaît la misère comme une violation des droits de l’homme. Il est proclamé qu’il n’est pas possible de supprimer la grande pauvreté sans associer d’emblée les plus pauvres comme partenaires .

Quelques mois plus tard , le 17 octobre 1987, à Paris , répondant à l’appel du père Joseph Wresinski , plus de 100 000  personnes expriment la nécessité de s’unir pour faire respecter les droits de l’homme en se rassemblant autour du parvis du Trocadéro à Paris , à l’endroit où fut signée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme . A cette occasion, une dalle affirmant que les plus pauvres sont les créateurs d’une humanité fraternelle , a été gravés . On peut y lire l’appel du père Joseph :  » Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré « . Ce rassemblement a institué le 17 octobre , Journée mondiale du refus de la misère . Cette journée a été reconnue officiellement par les Nations Unies le 22 décembre 1992 .

Le 14 février 1988 , le père Joseph Wresinski décède. Il est inhumé à Méry-sur-Oise ( Val d’Oise, France ), où se trouve le centre international du Mouvement ATD Quart Monde. Son nom est désormais lié à la libération des plus pauvres dont il a été durant toute sa vie un authentique représentant . La Maison Joseph Wresinski de Baillet-en-France ( Val d’Oise, France ) rassemble l’ensemble de ses publications et écrits et contribue à répandre son message à travers le monde.

Nassur Attoumani

0

MAYOTTE en Bande Dessinée

Rencontre de peuples et de civilisations

Nassur Attoumani mahorais d’origine, est né en 1954 à Moroni, en Grande- Comore où à l’époque son père était militaire de carrière. Il fait des études universitaires en France et en Écosse, après lesquelles il s’installe à Mayotte. Nassur est très polyvalent : Dramaturge, poète, auteur de nombreuses pièces de théâtre à succès, mais aussi romancier ! En 2004 il reçoit notamment le prix du roman de l’océan Indien. Il a également publié contes, essais, nouvelles et BD ayant tous pour toile de fond Mayotte.

✓ Première BD sur l’histoire de Mayotte • Traduite en Shimaoré
✓ Collaboration historique avec les
✓ archives départementales

Annulation du Festival du Film d’Aventure de La Réunion 2021

« Depuis 2005, l’association Au Bout du Rêve a organisé chaque année son Festival du Film d’Aventure de La Réunion. Même en 2020, l’équipe a slalomé entre les confinements et les restrictions sanitaires et a pu mener à bien la 16ème édition du Festival.

Pour la première fois, depuis 2005, le Festival n’aura pas lieu.

C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons l’annulation du Festival du Film d’Aventure de La Réunion pour cette édition 2021. 

À ce jour, la jauge dans les salles de spectacle est maintenue à 35 %. La situation sanitaire à La Réunion étant instable, nous n’avons aucune visibilité ou assurance que cette restriction sera levée d’ici la fin Août. 

Dans ce contexte, l’Association Au Bout du Rêve n’a pas les moyens financiers de mener à bien le Festival.

De plus, nous ne voulons et ne pouvons pas assumer la responsabilité de contrôler vos pass sanitaires. Notre métier est celui de la médiation culturelle et nous ne pouvons pas endosser un rôle qui va à l’encontre de nos valeurs et de nos prérogatives. 

Nous sommes déjà impatients de vous retrouver en Mai 2022 !

Aventureusement votre,

L’équipe du Festival »

Demain La Réunion, s’inquiète du fort taux d’abstention

Communiqué de presse de Demain La Réunion du 10 juillet 2021

Les membres du bureau de DLR se sont réunis à Cambuston ce samedi 10 juillet 2021 pour faire le bilan des dernières élections départementales et régionales.

DLR s’inquiète du fort taux d’abstention à La Réunion tout comme sur le sol hexagonal. Il y a une réelle défiance qui doit interpeller les nouveaux élus ainsi que les dirigeants nationaux. Il est plus qu’urgent de faire émerger une autre politique pour rétablir la confiance et préparer l’avenir.

Au niveau national nous soulignons l’échec de LREM. Ce qui témoigne de l’impopularité de la politique menée par le gouvernement et par le Président. Nous soulignons également l’incapacité du RN à gagner des régions et des départements.

A La Réunion : nous félicitons madame Huguette BELLO pour sa victoire à la Région et Eric FRUTEAU et Lyne-Rose ANANDIN pour leur score dans le canton de Saint-André 2 (avec 49,6% et 4986 voix).

Concernant les départementales, le score du binôme sur le 5èmecanton de l’île, conforte la position de Eric FRUTEAU sur la ville dont il a été le Maire et dans un canton dont la configuration le prive des suffrages de bureaux de votes plus favorables à la gauche (comme Cambuston, Bras des Chevrettes ou Mille Roches). Eric FRUTEAU a réussi son retour sur la scène politique Saint-Andréenne et a montré sa capacité à rassembler les Saint-Andréens au-delà des seules forçes de gauche. 

Concernant les Régionales, nous estimons que ces résultats sont encourageants pour l’avenir. L’union de la gauche est gagnante, en dépit des divisions regrettables du 1ertour. Nous mettons beaucoup d’espoir dans les orientations annoncées par la nouvelle Présidente de Région en faveur d’un rééquilibrage de la politique régionale en faveur de l’Est et des Réunionnais les plus fragiles. Nous sommes satisfaits de notre participation à la campagne des Régionales (au 1ertour avec Patrick LEBRETON) et au 2èmetour pour la liste d’union de la gauche. La présence de nos militants sur le terrain au 2èmetour, autour de Eric Fruteau et de Lyne-Rose Anandin, a permis de faire progresser la liste d’union de la gauche à Saint-André.

DLR se félicite également d’avoir contribué dans le fond et dans la forme à l’élection de Patrick LEBRETON en tant que 1ervice-président de Région.

DLR restera mobilisé pour les échéances à venir et militera pour faire progresser l’union des forces de progrès pour les échéances à venir. Il y a une réflexion à mener pour l’avenir afin de structurer l’outil politique adéquat permettant de gagner d’autres batailles électorales. DLR apportera sa contribution sans faille pour faire progresser l’union des forces de gauche et des Réunionnais. 

Le bureau de DLR

GWENAELLE BAZIN

0

A 17 ans, elle publie son premier roman pour lutter contre les stéréotypes et les discriminations !

Comme le dit si bien Rodrigue dans le Cid : «La valeur n’attend point le nombre des années». ! A tout juste 17 ans, Gwenaelle Bazin, étudiante au lycée Pierre Poivre vient de publier son premier roman, « La petite Lola ».  « Je suis fan de Virginie Gramaldi, une auteure de roman pour ado et c’est elle qui m’a donnée envie d’écrire ». Et cette envie s’est concrétisée lors du dernier confinement.

Très engagée contre toutes formes de discriminations et de stéréotypes Gwenaelle a mis sur papier la souffrance d’un membre de sa famille. « Cette personne a beaucoup souffert du regard des autres à cause de son orientation sexuelle. J’ai porté en moi cette douleur enfouie en elle ».

Cette blessure e a été une source d’inspiration pour la jeune auteure, et c’est à travers l’héroïne de son roman Lola qu’elle l’a exprimée. 

Lola est une jeune réunionnaise partie vivre en Métropole avec sa famille. A Paris, elle découvre toutes les inégalités qui régissent notre monde. Sortir du vivre ensemble réunionnais pour se retrouver différente, stigmatisée et étiquetée, Lola décide de faire tout ce qui est en son pouvoir pour combattre tous ces clichés et valoriser la place de l’humain dans cette société superficielle ou le jugement et la critique sont faciles.

Après 5 mois d’écriture, Gwenaelle sur les conseils de son copain, contacte les maisons d’éditions en Métropole. Sur les 5 éditeurs qui ont marqué leur intérêt pour son projet, son choix s’est porté sur les Editions Vérone, basée à Paris, qui œuvre pour donner un nom aux auteurs méconnus.

« Ils m’ont beaucoup aidé. Il y a eu plusieurs corrections mais ils n’ont jamais altéré le sens l’histoire ».

« Ma petite Lola » est aussi un préalable à son départ prochain pour Grenoble, ou elle va suivre à la rentrée prochaine des études de lettres modernes. « C’est un peu un monde inconnu pour moi, que je vais devoir affronter comme l’héroïne de mon roman. J’espère d’ailleurs pour tous les étudiants, qui vont après le BAC quitter la Réunion pour leurs études en Métropole ou à l’étranger, que ce livre soit un guide ou une initiation à leur vie future »

D’ailleurs Gwenaelle conseille à tous ceux qui vont sauter la mer prochainement de mettre dans leurs bagages, sociabilité, bienveillance et confiance en soi, un passeport universel pour une bonne intégration et surtout de ne jamais baisser les bras ! 

« Ma petite Lola » est disponible sur toutes les plateformes numériques FNAC, Amazon, … mais également dans toutes les bonnes librairies de la Réunion ou directement avec l’auteure en appelant le 0693 00 05 99.

Sources: Mon Saint-Jo

Élections Régionales 2021, Huguette Bello élue Présidente

Huguette Bello, avec le soutien d’Ericka Bareigts la maire de Saint-Denis et de Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph, remporte les élections régionales devant Didier Robert le candidat de droite, avec 51,85% des suffrages sur le président sortant, Didier Robert, qui lui a recueilli 48,15% des voix.