23.3 C
Réunion
mardi 20 octobre 2020

Préface

"Un monstre est là, derrière la porte" de Gaëlle Bélem - Publié chez Gallimard dans la collection Continents Noirs créée par Jean-Noël Schifano

Gaëlle Bélem

Article précédentIsmael Aboudou
Article suivantNicolas Bonin

Au début des années quatre-vingt, un homme et une femme se rencontrent. Rien d’extraordinaire. Sauf qu’ils vivent dans une France de l’autre bout du monde où la misère est le quotidien des habitants, cette ile restant trop souvent assimilée à une succession de cartes postales idylliques.

Le couple Dessaintes se marie mais n’eut pas beaucoup d’enfants. Un fils décède quelques heures après la naissance puis vient une fille. Horreur, une fille ! Non désirée elle grandira sans amour. Elle trouve refuge dans les livres, l’écriture. Alors elle va raconter sa vie, l’histoire de ses parents, de ses voisins, de ce territoire colonisé. A sa façon. Pour dompter le monstre qui se cache, surgit, dévore, blesse. Avec l’aide de la pauvreté qui gangrène toute une population et qui se réfugie dans l’alcool, elle-même entrainant la violence.  Et ce, de Charybde en Scylla (…)

Un roman qui rassemble une coulée de mots pour déclencher une éruption d’émotions diverses, du rire aux larmes, en passant par une cheminée de surprises et qui fait que ce livre se transforme peu à peu en une sorte de basalte sombre et résistante. Aucune crainte d’ouvrir la porte même si monstre il y a. Une fois entré, c’est un récit volcanique qui attend le lecteur.

Un geyser livresque, un point c’est tout !

Chronique complète à grignoter sur le blog « Le domaine de Squirelito« 

Madame Gaëlle Bélem un grand merci pour ce livre. 

Sé nout listwar la Réunion kou rakonte

Je l’ai commencé et je ne parvenais plus à m’arrêter. 

Il est posé là sur mon comptoir, c’est une façon à moi d’inciter ma clientèle à la curiosité de sa lecture. 

Quand c’est bon il faut le dire, vous avez du talent

Corine Bédier sur Facebook
- Journal -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.