catastrophe écologique

0
14
Illustration

Communiqué de Vanessa MIRANVILLE sur la gestion de l’incendie de Maido

« Je salue tout d’abord l’engagement et la réactivité remarquables de nos pompiers sur place depuis 3 jours.Ce qui me domine, c’est la tristesse car c’est notre patrimoine, c’est notre biodiversité et celle de tous les Réunionnaises.C’est une catastrophe écologique pour notre île, c’est la destruction des plantes endémiques, de la faune et la flore mais aussi la fragilisation de nos falaises. 
Quelques 200 hectares de végétation ont déjà été détruits dans le secteur de Maïdo à cette heure ci.Plus de 500 ha de forêt seraient aujourd’hui menacés par les flammes. Une cellule de crise est réunie depuis ce matin. La population est priée de ne pas se rendre dans le secteur. Nous ne devons pas laisser passer cet acte, le parquet de Saint-Denis a ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur l’origine de l’incendie. 
Ce lundi matin, le procureur, Eric Tuffery, a rappelé à l’antenne de la 1ère qu’un pyromane risque une peine de quinze ans de réclusion criminelle.Nous sommes également en vigilance pour les Mafataises, qui se retrouvent isolés, auxquels nous allons apporter la plus grande attention
« .

Vanessa MIRANVILLE 
Présidente du Mouvement CREA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.